Le maté, la boisson du partage

Le maté est une boisson chaude, qui ressemble à une infusion. Sa préparation représe nte un véritable rituel. Plus qu'une boisson, le maté correspond à un moment de partage et de détente entre amis ou en famille. L'herbe à maté est une plante de la même famille que le houx, cultivée dans les plaines argentines.


Le maté se sert dans un petit récipient de la taille d'un verre. Cette « gourde » peut être en bois, en métal ou en porcelaine plus ou moins ornée. On remplit le récipient presque entièrement d'herbe à maté, sur laquelle on verse de l'eau chaude non bouillante. Pour aspirer le breuvage, on utilise une paille appelée bombilla dotée d'un filtre à son extrémité afin d'empêcher le passage de l'herbe.


Le cebador est chargé de passer le maté à chaque convive, un peu comme le calumet de la paix! Chacune des personnes présentes doit boire entièrement le maté avant de le repasser au cebador. Dans la pratique, le rituel est souvent simplifié. Le maté est une boisson assez amère à laquelle, on peut ajouter éventuellement du sucre. Certaines herbes à maté sont aussi aromatisées à la menthe, aux fruits...Cette herbe séchée et hachée est vendue en paquets, occupant un rayon entier dans tous les magasins argentins.


Les argentins en consomment toute la journée, près de 5kg par personne et par an. C'est assez étonnant de les voir dans la rue, avec leur thermos sous le bras et le maté à la main.



Mis à jour (Mardi, 02 Mars 2010 21:16)