Le Centre Bartolomé de Las Casas : défense de la culture andine

Créé en 1974, le Centre Bartolomé de Las Casas (CBC) porte le nom du célèbre prêtre espagnol qui défendit au XVIe siècle les droits des Indigènes en Amérique. Ce centre d'études régionales andines s'est fixé comme objectif initial un appui juridique aux communautés rurales. Plus généralement, le CBC valorise la culture andine. Depuis sa création, le centre a développé principalement trois entités :

- La Casa campesina : dans le centre de Cuzco, cette vaste demeure coloniale a attiré notre attention. L'un des collaborateurs, Christian Escobado, a accepté de prendre le temps de satisfaire notre curiosité. Pilier de l'organisation, cette maison regroupe les services proposés par le CBC. A sa création, elle était un lieu de rencontres des paysans des environs de Cusco, venus à la ville pour gérer leurs intérêts familiaux ou communautaires. Ils trouvaient auprès de la Casa campesina l'appui nécessaire à la défense de leurs droits. Depuis, les services se sont étoffés au gré du contexte économique du pays. La Casa Campesina organise par ailleurs des formations (essentiellement juridiques) et des conférences/débats. Dans ses locaux, elle accueille également une boutique d'artisanat communautaire.

- El Colegio Andino : ce centre d'études supérieures dispense depuis les années 1980 des formations en collaboration avec d'autres universités (sciences sociales, sciences environnementales...). Par ailleurs elle propose des formations pour les personnes n'ayant pas accès au niveau universitaire : elle forme notamment les futurs dirigeants des communautés rurales de la région de Cusco. Cette initiative réduit les effets du faible accès à l'éducation en milieu rural. De plus, ce centre est doté d'une bibliothèque de référence sur la culture andine et les travaux de recherche associés. Elle valorise aussi la langue quechua en proposant des cours et des programmes d'échanges culturels.

- La Casa editorial : ce programme gère actuellement un fonds de plus de 350 ouvrages édités par le centre et poursuit la publication de travaux, d'essais ou ouvrages généraux sur le monde andin. Lors de notre passage, la sortie d'un recueil de contes andins en deux langues (quechua et espagnol) marquait la saison 2010. La Casa editorial est à la fois éditeur et imprimeur, mais gère aussi une librairie. L'intégration de toute la filière éditoriale lui permet de valoriser les travaux et écrits sur la culture andine qui ne trouveraient pas leur place dans les circuits traditionnels d'édition.

Depuis sa création, le CBC s'appuie sur des financements essentiellement européens. Mais comme nous l'a précisé notre interlocuteur, cet apport se restreint et ne permet pas toujours une visibilité à long terme des programmes engagés. C'est pourquoi, le Centre développe depuis quelques années des activités lui permettant d'augmenter la part de son autofinancement. Ainsi, le CBC gère aujourd'hui une auberge de jeunesse, un hôtel et même une boulangerie. L'un des projets en cours de définition est la création d'une agence de voyage proposant une offre de tourisme solidaire. Ces circuits seront principalement orientés sur la rencontre des communautés rurales de la province de Cuzco. Une alternative au tourisme de masse qui sera la bienvenue et qui bénéficiera aux populations locales, ce qui est loin d'être le cas actuellement à Cuzco!

 

Pour plus d'informations : le site du CBC